Les paiements pour services écosystémiques en agriculture : une contribution d’AScA au débat

À l’heure où de nombreux acteurs, en France [voir aussi ici] ou ailleurs en Europe (voir par exemple ici en Allemagne) envisagent l’introduction de paiements pour services écosystémiques dans la Politique agricole commune, AScA contribue à la réflexion sur ce thème en s’appuyant sur son expertise issue de nombreuses études analysant les heurs et malheurs des politiques agri-environnementales. Les propositions d’AScA, dont on trouve un cadrage d’ensemble dans l’Atlas de la PAC, insistent sur une recherche d’efficacité environnementale dans la conception des paiements, s’appuyant sur des critères simples et mesurables. Ainsi, dans la même lignée que la proposition agroécologique de TYFA, les propositions de PSE s’appuient sur la valorisation des prairies extensives, des infrastructures agroécologiques, des rotations culturales riches en légumineuses et du non usage des pesticides de synthèse. Un système à points robuste permet de gérer les enjeux de progressivité et d’incitativité, centraux dans le succès de tels dispositifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *