Parution

AScA est fier de relayer la sortie en librairie le 8 septembre 2021 de l’ouvrage Demain, une Europe agroécologique, chez Actes Sud. Co-écrit par Xavier Poux et Pierre-Marie Aubert (de l’Iddri), avec la complicité de Marielle Court, journaliste scientifique qui a contribué à un style grand public, l’ouvrage s’adresse à celles et ceux qui s’intéressent à une transition de notre alimentation et de notre production agricole vers plus de biodiversité et de santé tout en étant responsable pour le climat. Olivier de Schutter en a écrit la préface.

En Europe, la responsabilité de l’agriculture industrielle dans l’érosion de la biodiversité, le changement climatique et la mauvaise alimentation n’est plus à démontrer. Elle est en outre entrée dans une impasse agronomique conduisant à une fuite en avant avec toujours plus de pesticides et d’engrais pour des rendements qui plafonnent et des charges qui pèsent sur le revenu agricole. 

Mais comment faire ? Si une agriculture biologique valorisant au mieux l’élevage extensif – l’agroécologie au cœur de cet ouvrage – coche toutes les bonnes cases pour l’environnement et la santé, elle est néanmoins décrédibilisée en raison de ses rendements plus faibles.

Une perspective s’ouvre avec cet ouvrage, alternative à celle d’une voie hyper-technologique débouchant sur plus de problèmes qu’elle n’en résout. La modélisation d’une production intégralement agroécologique en Europe couplée à un régime alimentaire moins riche en produits animaux montre en effet qu’il est possible de nourrir tous les européens en produisant moins, mais beaucoup mieux. La disparition de l’élevage industriel, centrale dans l’analyse, rend possible une autonomie fourragère et permet à l’Europe de réduire son empreinte sur la déforestation importée de l’Amazonie, sans mettre en péril la sécurité alimentaire mondiale.

Les bénéficies d’un tel modèle sont nombreux pour les paysages, le climat, la santé, la faune et la flore.  Mais cet ouvrage va plus loin en explorant des modes d’organisation sociale et économique et des choix politiques qui, du territoire à l’Europe, rendent le scénario plausible et désirable.Argumentaire pour une réforme radicale et systémique de notre agriculture et de notre alimentation, ce livre s’adresse à tous ceux qui réfléchissent à l’avenir de notre environnement et notre santé.

Accompagnement à l’ingénierie de la concertation de la démarche de mise en place de zones de protection forte au sein du Parc Naturel Marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Commanditaire : PNM de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis – en cours
Équipe d’étude : C. Bouni, A. Dufour, J-B. Narcy

Assistance et conseils à l’animation des phases de concertation organisées par le Parc Naturel Marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis pour accompagner la définition des zones de protection forte sur le territoire du Parc. Stratégie de concertation et capitalisation des avancées des débats.

Animation concertation préalable dans le cadre de la révision du SAGE de l’Yerres.

Commanditaire : SYAGE – en cours
Équipe d’étude : G. Chevillotte, J-B. Narcy

Animation de trois forums participatifs dans le cadre de la concertation préalable mise en place dans le cadre de la révision du SAGE de l’Yerres.

Contribution au projet « Building a strategic roadmap for changing policies towards an agroecological and just rural transition in the EU »

Commanditaire : IDDRI – en cours
Équipe d’étude : S. Lumbroso, X. Poux

Dans le cadre d’un projet mené par l’Iddri sur l’économie politique d’une transition agroécologique juste en Europe, contribution à la réalisation d’une cartographie stratégique des acteurs intervenant sur cette question et à l’animation de groupes de travail.

Élaboration d’un référentiel des paysages de l’eau du territoire du SAGE Croult-Enghien-Vieille Mer

Commanditaire : S.I.A.H (Syndicat Mixte d’Aménagement Hydraulique du Croult et du Petit Rosne) – en cours
Équipe d’étude : J-B. Narcy, S. Lumbroso, en association avec Complémenterre, ATM, Markedia et Corydalis

Élaboration référentiel des paysages liés à l’eau sur le territoire du SAGE, ayant vocation à tenir une place centrale dans la stratégie de celui-ci puisqu’elle consiste à « rendre des espaces à l’eau ». À l’interface entre eau, milieux, aménagements paysage et concertation, cette démarche s’inscrit dans une approche fortement interdisciplinaire.

Analyse de cas de succès de démarches de protection d’aires d’alimentation de captages sur le bassin Seine-Normandie

Commanditaire : Agence de l’eau Seine-Normandie – en cours
Équipe d’étude : G. Chevillotte, S. Lumbroso, en association avec Epices et ISARA

Cette prestation vise à identifier les démarches réussies d’amélioration de la qualité de la ressource en eau potable et de réaliser des fiches communicantes mettant en avant les éléments déterminants ayant permis ces succès.

Évaluation des performances environnementales de la certification Haute Valeur Environnementale

Commanditaire : Office Français de la Biodiversité – en cours
Équipe d’étude : X. Poux, S. Lumbroso, G. Chevillotte, en association avec Epices

En association avec Epices, il s’agit d’évaluer les performances environnementales du dispositif HVE pour en améliorer l’efficacité dans le contexte de la réforme de la PAC.

Appui à l’élaboration de stratégies territoriales et appuis à la définition de stratégies de l’agence sur des thématiques particulières sur le bassin RMC : Cas des affluents Saône du Graylois.

Commanditaire : Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse – en cours
Équipe d’étude : J-B. Narcy, G. Chevillotte, en association avec Ginger-Burgeap

Dans un contexte d’absence de prise en charge coordonnée de la compétence GEMAPI par les collectivités locales, il s’agit d’identifier des problématiques de restauration hydromorphologiques tant techniques que territoriales susceptibles de fédérer les volontés et les moyens.

Appui à la révision du SAGE de l’Arc : comment réussir la gestion des eaux pluviales dans nos aménagements ? Quelle réponse donner dans le SAGE ?

Commanditaire : SABA – en cours
Équipe d’étude : J-B. Narcy

En collaboration avec ATM, il s’agit d’établir et de mettre en discussion un bilan du SAGE sur la gestion des eaux pluviales, puis de définir une stratégie révisée en la matière dans le cadre d’une démarche participative.

Des pressions sur la biodiversité aux forces motrices : un changement de focale utile pour l’action publique ?

Commanditaire : Office Français de la Biodiversité — en cours
Équipe d’étude : S. Lumbroso, en association avec AgroParisTech

Dans la suite du projet de recherche-action « Les ressources prospectives au service de la biodiversité – Comment mobiliser les futurs pour l’action publique pour la biodiversité ? » mené en 2020, ce projet de recherche vise à explorer la question des « forces motrices », ces facteurs de changement profonds qui influencent les pressions qui pèsent sur la biodiversité, en cherchant à identifier des modalités d’action possibles pour l’action publique sur ces forces motrices, ainsi que leurs intérêts et leurs limites.